Franz Schubert – Schwanengesang- Ständchen – par Fischer-Dieskau

Dietrich Fischer Dieskau, mort le 18 mai 2012Le monde de la musique classique est en deuil, car hier, Dietrich Fischer-Dieskau, l’un des plus grands barytons du XX° siècle, s’est éteint. Nous vous proposons aujourd’hui d’écouteur l’une de ses interprétations d’un des Lieder de Schubert, compositeur que le chanteur appréciait particulièrement. Il s’agit du Lied Ständchen (Sérénade), extrait du recueil de Lieder intitulé Schwanengesang (Le chant du Cygne) (que nous vous avions présenté il y a plusieurs mois dans sa reprise par Liszt)

Je vous invite également à aller écouter le Lied de Mahler Ich bin der Welt abhander gekommen (je me suis retiré du monde), dans son interprétation de Fischer-Dieskau, qui ne pourra manquer de vous toucher…

<

Franz Schubert/Franz Liszt – Schwanengesang- Ständchen

Franz Liszt
Franz Liszt

Le chant du cygne (Schwanengesang) est un recueil posthume de 14 Lieder (poèmes chantés accompagnés d’un piano ou d’un ensemble d’instruments) du compositeur autrichien Franz Schubert (1797-1828), qui excellait dans cette forme musicale.

Franz Liszt, en plus d’un grand compositeur (c’est avec son Liebestraum que nous avons inauguré ce site), était également un pianiste virtuose; il a mis ces deux talents à profit pour transcrire au piano de nombreuses oeuvres d’autres compositeurs, notamment plusieurs Lieder de Schubert. C’est tout en délicatesse qu’il reprend ainsi la Sérénade (Ständchen) du Chant du cygne.

L’interprétation est ici de Vladimir Horowitz (1903-1989), dont tout le monde s’accorde à dire qu’il était l’un des plus grands pianistes du XX° siècle, marquant le public par sa technique, son charisme et son sens de l’humour ; c’était l’un des seuls pianistes au monde qui se permettait de retoucher certains passages des partitions des compositeurs… nous aurons encore affaire à lui de nombreuses fois sur lamusiqueclassique.com!

Voici donc ce que donne le génie combiné de ces trois grands personnages de la musique classique…