Georg Philipp Telemann – Concerto pour deux hautbois d’amour, violoncelle et orchestre

Après une brochette de morceaux romantiques, revenons un peu en arrière dans les trésors de la musique pré-classique… Vous avez déjà eu l’occasion de rencontrer Telemann, grand compositeur ami de Bach et Haendel à l’origine de l’Ouverture des Nations anciennes et modernes. Voici donc l’occasion d’en savoir un peu plus sur son oeuvre, à travers ce très joli concerto. Parmi les solistes, un instrument, dont nous ne vous avons encore pas mentionné le nom, répond au charmant nom d’hautbois d’amour. Pour simplifier nous dirons qu’il est au croisement entre le hautbois et le cor anglais, qu’il a été peu utilisé durant l’époque romantique et qu’il est encore fort peu usité de nos jours, même si les musiciens amateurs de baroque l’incluent de plus en plus souvent dans les orchestres de chambre. Mais il n’empêche que cet instrument produit un son fort délicieux, pouvant faire écho aux scènes de la vie champêtre, mais aussi à la musique galante, courtisane. Voilà qui tombe bien pour les compositeurs baroques et classiques, vivant souvent à la Cour et friands de Pastorales héroïques (à l’instar de Lully et Rameau)!

J’espère que ce morceau saura vous apporter autant de bonne humeur qu’il m’en a procuré après une journée de partiels ^^

Georg Philipp Telemann – Ouverture des nations anciennes et modernes

Telemann (1681-1767) est le principal représentant allemand de ce que l’on nomme le pré-classicisme en musique. Il est l’auteur d’une oeuvre considérable qui touche à tous les genres reconnus de la musique de son temps.

Alors que son époque l’avait préféré à Bach et Haendel (qu’il connut tous deux personnellement), l’évolution des idéaux musicologiques au cours du XIXème siècle conduisit à une dépréciation de ses créations. Mais il n’en reste pas moins génial et l’Ouverture que nous vous proposons aujourd’hui ne devrait pas entamer votre bonne humeur!

Il s’agit là d’une interprétation de l’Akademie für Alte Musik Berlin avec la violoniste germano-japonaise Midori Seiler.

Telemann,période baroque,Ouverture des Nations anciennes et modernes