Série des Divertissements 4/4 – Piotr Ilitch Tchaïkovski – Casse-noisette – Danse russe (Trépak)

Quatrième et dernière danse de notre série des Divertissements : Trépak ou Danse russe. Tchaïkovski s’inspire ici de mélodies populaires ukrainiennes, et met en scène des danses traditionnelles russes parfois spectaculaires, comme vous le voyez sur la deuxième vidéo. Cette danse est aujourd’hui  une des plus connues du ballet avec la Valse des fleurs et la danse de la fée Dragée.

Toutes ces danses doivent également leur popularité à Disney, qui a énormément puisé dans Casse-noisette pour Fantasia (1940). Les danses arabe, chinoise et russe qui viennent de vous être présentées y sont reprises, ainsi que la Valse des fleurs, la danse de la fée Dragée et la danse des Mirlitons. Son neveu Roy Edward Disney n’utilise pas du tout Tchaïkovski dans Fantasia 2000, le second volet de la série voulu par Walt.

Si vous voulez entendre une musique de qualité, regardez la première vidéo. J’ai rajouté la deuxième pour la performance spectaculaire effectuée par les danseurs. Enjoy !

Série des Divertissements 2/4 – Piotr Ilitch Tchaïkovski – Casse-noisette – Danse arabe (café)

Nous poursuivons notre série en Orient avec cette danse lente, berçante, et qui m’ évoque les charmeurs de serpents d’Afrique du Nord. La chorégraphie se détache totalement du reste du ballet, les corps des danseurs rappelant sans cesse des formes géométriques. Là où les danseuses occidentales ne jurent que par la courbe et les lignes droites, on note ici l’omniprésence d’angles que forme le couple.

Bonne écoute !

Série des Divertissements 1/4 – Piotr Ilitch Tchaïkovski – Casse-noisette – Danse espagnole (chocolat)

Début de la série des divertissements en quatre parties aujourd’hui ! La série des divertissements est une partie célèbre du troisième tableau de Casse-noisette. Nous vous avions déjà présenté la danse des mirlitons, qui fait suite aux quatre premières danses de la série des divertissements du ballet. Celles-ci se réfèrent à des pays ou zones géographiques (ainsi qu’à leurs produits typiques pour les trois premières).

1ère danse aujourd’hui : la danse espagnole (chocolat). À 0’34, on voit apparaître un  accompagnement typique des ballets de Tchaïkovski, suivi très vite de cuivres aux accents espagnols. Après 1’06, place aux violons romantiques sur un air typique de Piotr, à noter tout de même le claquement des castagnettes sur les deuxième et troisième temps.

A noter également les robes des ballerines couleur chocolat, comme pour rappeler le titre de cette danse. Bonne écoute et à demain pour la danse arabe (café) !