Canon de Pachelbel, revisité par Funtwo

FuntwoAttention, ceci est un monument de Youtube. Et c’est encore sur le thème archi-connu du Canon de Pachelbel, dont nous vous avons présenté une version Jazz par Hiromi Uehara la semaine dernière, que s’est exercé la créativité du jeune rockeur taïwanais Jerry Chang. Pourtant, quelques temps plus tard, c’est le jeune coréen Lim Jeong-Hyun, plus connu sous le pseudonyme Funtwo, qui popularisera vraiment cette version rock, grâce à sa technique et son son hors-pairs.

Ces vidéos ont été vues des dizaines de millions de fois, il est probable que vous la connaissiez déjà, mais nous ne résistons pas à la tentation de la partager sur notre blog!

Johann Pachelbel – Canon en Ré majeur sur une basse obstinée

PachelbelAttention: monument de la musique classique! Voici une des oeuvres les plus populaires de l’histoire de la musique, encore écoutée partout dans le monde plus de 330 ans après sa composition (en 1677): le Canon de Pachelbel.

Pachelbel (1653-1706) est un des grands noms de la période baroque allemande. Il écrit cette oeuvre alors qu’il n’a que 24 ans. Il est aussi connu pour avoir été un grand ami de la famille Bach, avec laquelle les influences musicales réciproques ont certainement été importantes. Il était le parrain d’une des soeurs de Johann Sebastian Bach et le professeur d’un de ses frères (mais pas du génie allemand lui-même).

La force de ce morceau réside sans doute en partie dans sa simplicité. Il est constitué de deux éléments qui s’oppose: un continuo (c’est la fameuse basse obstinée) où un violoncelle joue 28 fois les mêmes notes à la suite (!), et un thème de 4 mesures joué par les violons dans un décalage et des variations qui forment le canon.

Que c’est reposant, la mesure et l’harmonie… Merci Pachelbel!!!!!