Le beau danube bleu à quatre mains

Danube bleuPar Olivier A – Audituri Te Salutant!
Vendredi, c’est hors-jeu. C’est donc tout naturellement que vous est proposé ce une-deux pianistique où les dix paires de doigts du duo Anderson & Roe se passent et se repassent pour notre délectation les notes d’un Johann Strauss augmenté, emballant les flots du Danube dans le tourbillon  insensé d’une vidéo merveilleusement réminiscente du kitsch d’un Claude  Lelouch débutant.
Cha-ba-da-ba-da!
Bonne année et valse folle à tous et à toutes.

Tomás Luis de Victoria – O Magnum Mysterium

Tomas Luis de VictoriaEncore de la musique « mystique » ce soir, avec cette magnifique messe polyphonique. C’est la première fois que nous publions une composition de Tomas Luis de Victoria. Vous allez voir, il n’est pas aussi connu qu’il le mérite.

Ce morceau sera également interprété au concert que je co-organise ce vendredi 11 décembre à St-Louis-en-l’île, au bénéfice d’une école au Cambodge. Venez, je serai à la billetterie et ravi de vous rencontrer!

Frédéric Chopin – Concerto pour piano N°1 (intégral)

Kate LiuPar Olivier A. – Audituri Te Salutant!

C’est autant l’œuvre que son interprète qui sont concernées aujourd’hui. Lamusiqueclassique.com avait récemment permis de découvrir, avec une joie profonde, Katya Bunyatishvili. Plus récente, plus enthousiasmante encore fut la rencontre avec la médaille de bronze du concours Chopin 2015, autour du concerto No 1, présenté, une fois n’est pas coutume, dans son intégralité.

A la suite des grands maitres, les Zimmerman, les Lang ou les Li avaient pu, chacun à sa manière, porter l’auditeur jusqu’à ce sommet de la musique romantique, sans qu’aucun l’y laissât comblé au point de ne plus savoir redescendre.

On ne peut donc que partager les sentiments qu’éprouve le chef Kaspszyk, s’arrachant à une étreinte qu’il aimerait sans doute prolonger éternellement, pour rendre Kate à la lumière, et à l’ombre d’un Chopin encore penché sur elle.

Varsovie, éblouie, ne s’y trompe pas : c’est bien l’âme du compositeur, recueillie à ses lèvres mêmes, que ces bras, que ces mains, que ces doigts délivrent, avec une infinie grâce.

Arvo Pärt – Magnificat

galaxie sur lamusiqueclassique.com

Moment sublime de musique éthérée ce soir, avec le Magnificat d’Arvo Pärt. Nous vous avions notamment déjà présenté Spiegel im Spiegel, sans doute une de ses oeuvres les plus connues.

Comme le démontre une fois de plus le morceau du jour, ce compositeur estonien prend plaisir à créer de la musique simple, sans multiplications des procédés virtuoses. Mais son génie est d’arriver, malgré cela, à proposer des compositions d’une complexité émotionnelle inouïe et d’une profondeur quasi métaphysique.

Cela me rappelle un peu le Lacrimosa de Zbigniew Preisner… Peut-être parce que dans les deux cas, il suffit de fermer les yeux pour sentir son âme transportée vers des dimensions stellaires…

Ce morceau sera également interprété au concert que je co-organise le 11 décembre à St-Louis-en-l’Île, au bénéfice d’une école au Cambodge. Rien que pour ce morceau, ça vaut le coup de venir, non? ;-)

Joyeux anniversaire ou Ravel, joué avec… n’importe quoi !

Mogees sur un arbre!Par Benoît – Audituri Te Salutant!

Aujourd’hui, c’est un hors-jeu techno-musico-magique.

Créé par Bruno Zamborlin, musicien et ancien chercheur à l’IRCAM, cet outil appelé « Mogees » permet tout simplement de transformer n’importe quel objet… en instrument de musique !

Un cockpit d’avion, un arbre, un lave-vaisselle, ou tout simplement une table, deviendront grâce à votre smartphone et votre imagination, une harpe, un piano, un xylophone ou une trompette.

Ce petit miracle est en vente depuis cette semaine. Nous venons de recevoir le nôtre aujourd’hui et n’avons pas pu résister à le tester dès l’ouverture !

En quelques minutes, nous avons joué du Ptit Yop, du Kub’Or, des cartes à jouer, du radiateur, de la Solutricine, du cendrier, de la clé USB, de la table, etc…

Nous ne sommes certes pas encore très doués, l’outil est extrêmement sensible aux vibrations et requiert pas mal de pratique, mais ça fonctionne ! :-)

Dans la foulée de nos 3 petits tests « maison », vous pourrez admirer quelques exemples bien plus professionnels de ce que cet outil musical peut ouvrir comme possibilités magiques !

http://mogees.co.uk/

PS: ce post n’est une fois de plus pas du tout sponsorisé, ça n’est que du plaisir !

Concert le 11 décembre à Paris en faveur d’une école au Cambodge

Flyer1Chers amis de la musique classique,

Une fois n’est pas coutume, je poste un article pour vous parler d’un concert de musique classique qui sera donné par le Choeur Hector Berlioz à l’église Saint-Louis-en-l’île à Paris, au profit d’un projet au Cambodge qui me tient à coeur, la Xavier Jesuit School. Cette école, dont je connais les fondateurs (pour avoir travaillé avec eux, je peux témoigner qu’ils font un travail exceptionnel pour le Cambodge depuis des années) permettra aux enfants, y compris les plus démunis, de bénéficier d’une éducation de qualité, dans une région où celle-ci fait cruellement défaut. Grâce à votre venue et/ou au relais de communication que vous ferez à vos proches, ces enfants contribueront plus tard au développement de leur pays.

Si vous êtes intéressés par ce concert qui sera d’une très bonne qualité, ou si vous souhaitez simplement égayer une soirée d’hiver (tout en faisant une bonne action ;) ) voici l’event facebook et la billetterie en ligne.

C’est moi qui tiendrai la billetterie pendant la soirée, donc si vous passez, venez faire un petit bonjour, ça me fera plaisir!

A dans 3 semaines j’espère!

Et pour finir, un aperçu du Dixit Dominus de Haendel qui est au programme (avec également O Magnum Mysterium de Tomas Luis de Victoria et le Magnificat d’Arvo Pärt).