Hamish MacCunn – Land of the Mountain & the Flood Overture

Hamish MaccunnPar Marc Leblanc – Audituri Te Salutant!

Aujourd’hui, enfilez le kilt, sellez votre Clydesdale (ou votre Shetland pour les plus petits d’entre nous) et partez chevaucher dans les plaines calédoniennes la crinière au vent !
Voilà de la musique écossaise pur sang, que nous amène au galop Hamish MacCunn dans cette ouverture pour orchestre en 1887, composée pour illustrer le poème de Walter Scott, Lay of the Last Minstrel. MacCunn était un compositeur tout ce qu’il y a de romantique, et cette ouverture est de surcroît supposée être l’archétype de la musique romantique écossaise. Le public de l’époque l’a plutôt
bien accueillie ; il semble néanmoins que l’élite la trouvait trop lyrique, tel le critique George Bernard Shaw selon qui les arrangements de la section intermédiaire auraient pu être écrits par une secrétaire.

Certains de nos amis britanniques (âgés) trouveront l’air familier puisqu’il fut utilisé par la BBC en 1973 pour la série Sutherland’s Law.
La version proposée ici est entonnée par le BBC Scottish Symphony Orchestra.

Sentez la quiétude des Highlands vous accompagner dans votre traversée des étendues de genêts jusqu’à 3’50, puis à 4’00, laissez l’ivresse de tout cet air pur vous envahir en dévalant la colline à brides abattues jusqu’à la rivière. En des temps plus belliqueux comme l’Ecosse en a connus, cet air aurait tout aussi bien pu illustrer la préparation d’une charge militaire avant l’assaut final.