Richard Strauss – Une vie de héros (2/4)

Deuxième épisode de la vie du héros, alias Richard Strauss faisant vaillamment front aux détracteurs qui veulent lui faire la peau ! Après avoir entendu le thème majestueux puis celui, perfide, des adversaires du héros, voici la troisième « section » de ce poème symphonique, qui met un violon au centre de l’action. Une section dont la forme ressemble de près à un récitatif d’opéra, le violon étant le soliste jouant seul de longs phrasés, introduisant des nouveaux motifs qui seront repris par la suite. De temps en temps, Strauss glisse des petits « aide-mémoire », en casant ci et là les thèmes des deux premières sections, qu’on reconnaît sans peine.

Dans cette troisième partie, la compagne du héros est à l’honneur : elle qui, contre vents et marées, défend son bien-aimé, méritait bien ce long récitatif conduit par un instrument si délicat qu’est le violon ! L’épouse de Strauss, Pauline de Ahna, est bien sûr la source d’inspiration de cette section. Elle figurera également comme la muse du compositeur dans certains lieder ainsi que dans la célèbre Sinfonia Domestica.

Petite note du mélomane : si vous avez envie d’écouter « Une vie de héros » en concert, vous serez servis dès septembre prochain. Vous aurez même l’embarras du choix quant à la date : la salle Pleyel à Paris l’a programmée à cinq reprises (sic).