Johannes Brahms – Danse hongroise N° 5

Nous vous avions déjà proposé l’écoute de la première des Danses hongroises de Brahms. Voici la 5ème, en fa dièse mineur, très connue également et composée aux alentours de 1867. Le compositeur allemand considérait ses danses comme des adaptations de musiques traditionnelles, et on retrouve en effet les sonorités des musiques tsiganes notamment, auxquelles le compositeur s’est très tôt intéressé.

Vous remarquerez la liberté prise par Brahms avec le brusque et déroutant changement de thème à 1:29.

Vous pourrez entendre cette danse dans le fameux film de Charlie Chaplin « Le Dictateur » ou encore dans « Le retour du grand blond » avec Pierre Richard.

Johannes Brahms – Danse hongroise N°1

Johannes BrahmsLorsque Brahms acheva la composition de ses 21 danses hongroises, il choisit de ne pas les inscrire à son répertoire, ce qui peut paraître surprenant quand on pense au succès qu’elles connaissent aujourd’hui. Brahms les a d’abord publiées sous forme de partition pour piano quatre-mains, puis décida de retranscrire les 10 premières pour orchestre.

Comme le suggère le titre du morceau, Brahms s’est inspiré des airs tsiganes pour cette composition. Les mélodies de l’est ont également attiré d’autres compositeurs, que nous vous avons d’ailleurs déjà présentés: Liszt, Sarasate et Schubert, pour ne citer qu’eux…

J’apprécie beaucoup l’élégance avec laquelle la chef d’orchestre (oui, Tomomi Nishimoto est une femme :)) dirige l’orchestre philharmonique de Budapest.