Mikhail Glinka – L’alouette

GlinkaVoici une courte pièce intitulée l’Alouette, écrite par Mikhail Glinka (1804-1857), compositeur russe de la période romantique dont nous vous avions présenté deux morceaux dans des styles bien différents : l’énergique ouverture de son opéra Roussan et Ludmilla, et la très calme Cherubim Song.

La version de l’Alouette que nous vous proposons d’écouter est une transcription pour piano du morceau original, par le compositeur russe Mili Balakirev. On imagine aisément pépier l’oiseau à l’écoute de ce morceau, notamment à travers les nombreux trilles…

Et pour rester en Russie, c’est le pianiste Evgeny Kissin qui est ici au piano.

Mili Balakirev – Toccata en do dièse mineur

BalakirevC’est le deuxième morceau de Balakirev que nous vous présentons, après son célèbre Islamey… Balakirev était le fondateur du Groupe des cinq, qui réunissait autour de lui Rimski Korsakov, Borodine, Moussorgski et Cui.

Je vous laisse découvrir cette belle toccata, dont les premières notes suffisent à me faire voyager… La pianiste anglaise Margaret Fingerhut est ici au piano.

Mili Balakirev – Islamey

BalakirevLe compositeur russe Mili Balakirev (1837-1910) était l’un des membres du groupe des Cinq – il en était d’ailleurs l’un des membres les plus influents, bien que sans doute pas le meilleur compositeur. La pièce de piano que nous vous présentons aujourd’hui, en plus d’être la plus connue du compositeur, est aussi réputée pour être l’une des oeuvres pianistiques les plus difficiles à exécuter  – et Boris Berezovsky ne s’en sort pas trop mal…