Franz Liszt – Ave Maria

Franz Liszt
Franz Liszt

Peu le savent, Franz Liszt portait un intérêt soutenu à la spiritualité, et bien qu’une certaine réputation (justifiée, il semble) de tombeur l’ait suivi pendant longtemps, il alla jusqu’à rentrer dans le tiers-ordre franciscain dans ses dernières années!

Connaître ce trait de la personnalité du génie Hongrois permet d’apprécier un peu différemment ses compositions religieuses, comme son Ave Maria que nous vous présentons aujourd’hui. Liszt avait 58 ans lorsqu’il le composa en 1869.

Désolé, cette bonne version ne permet pas d’intégration vidéo, il vous faudra donc cliquer sur le lien pour accéder à la vidéo:

Ave Maria de Franz Liszt

Série Ave Maria 3/3 – Ennio Morricone – Ave Maria Guarani – Mission BO

Aujourd’hui, et pour conclure notre série sur les Ave Maria, nous faisons un petit écart au principe du blog en vous proposant un passage de la bande originale du film Mission (1986, Palme d’Or au festival de Cannes). Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, ce film retrace le quotidien des réductions Guaranies, sortes de républiques autonomes fondées par les Jésuites entre le XVIIème et le XVIIIème siècle entre le Brésil, le Paraguay et l’Argentine.

Le compositeur de bande originale Ennio Morricone (né en 1928), souvent reconnu comme l’un des plus grands du XXème siècle dans son domaine, a notamment écrit pour ce film un Ave Maria.

Pour ceux qui désirent voir la scène dans laquelle est jouée cette musique, cliquez ici (à partir de 2:03). Afin de suivre d’autant mieux la musique, voici les paroles:

Ave Maria quae nos Deo coniungis
inter hominum electa universi multitudinem
memorares ne oblivicaris naturam tuam at Deo restituas nos dilectos
Cum nobis panem fregit
Sancta Maria nobis doceas ut omnibus assentiamus cum humilitate

Série Ave Maria 2/3- Charles Gounod – Ave Maria sur Bach

Charles Gounod (1818-1893) est un compositeur français plutôt méconnu de la période romantique. Vous connaissez pourtant de nom au moins un air fameux, grâce à Hergé qui fait chanter à la Castafiore l’Air des Bijoux (« Ah je ris! »), tiré du plus célèbre opéra de Gounod: Faust.

Nous vous proposons aujourd’hui l’écoute d’une pièce originale dans sa construction. En effet, Gounod, comme presque tout apprenti pianiste, a joué le Premier Prélude du premier livre du Clavecin Bien Tempéré de Bach (1685-1750). Adulte, il improvisa une mélodie sur le thème de ce prélude.

Plus tard, avec le concours de Zimmermann, grand pianiste de son temps et futur beau-père de Gounod, cette mélodie fut adaptée pour corde et clavier et l’on choisit de transformer la mélodie en un chant: l’Ave Maria.

Voici d’abord le prélude originel, et ensuite le travail de Gounod et Zimmermann.

Demain, ne ratez pas la suite de la série Ave Maria!

Série Ave Maria 1/3 – Franz Schubert – Ellens Dritter Gesang

Franz Peter Schubert (1797-1828)  rejoignit à 31 ans le vaste cercle des génies musicaux morts trop jeunes. Mais avant cela, il participa à la construction du romantisme musical, aux côtés de Beethoven, qui dit d’ailleurs de lui, après avoir lu ses partitions de Lieder: « Vraiment chez ce Schubert, il y a une étincelle divine! »

Divine, le mot ne semble pas usurpé lorsque l’on écoute le très fameux Ellens Dritter Gesang (le troisième chant d’Ellen), plus connu sous le nom de l’Ave Maria de Schubert. Ce chant est un de ceux qu’a inspiré le long poème de Walter Scott: La Dame du Lac.

A ce moment du poème, Ellen, l’héroïne, est en fuite et s’en remet à la Vierge Marie dans une longue prière dans les paroles ne sont pas du tout celles de la prière éponyme (mis à part les premiers mots: Ave Maria).

Le succès de ce chant fut si grand que par la suite, ce chant a été repris pour porter en effet la prière de l’Eglise catholique, à tel point que cette dernière version est souvent donnée en concert (par exemple, ici, avec Luciano Pavarotti)

Demain, la série continue avec un autre Ave Maria magnifique!