Découvrir la musique classique

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

On a souvent l’impression que la musique classique est difficile à découvrir: il y a tellement de compositeurs, dont les œuvres sont si différentes les unes des autres… Les morceaux sont souvent longs, on s’y perd… Et puis, la musique classique, c’est vieux, c’est bourgeois… Et bien la réponse à tout cela est: non!

Herbert von KarajanEt c’est pour vous en convaincre, entre autres, que nous avons créé ce site: en proposant un morceau par jour, nous nous sommes dit qu’il y aurait bien un moment où vous en trouveriez un qui vous plairait! Vous vous rendrez compte, en lui consacrant quelques minutes par jour, que la musique classique peut rapidement devenir très accessible… La plupart des gens, d’ailleurs, y sont déjà sensibilisés: combien de réalisateurs de films, par exemple, font appel à elle pour créer une atmosphère, provoquer un sentiment… Quant à l’allégation de vieillesse et de bourgeoisie, la vie d’un compositeur comme Mozart suffit à la balayer. Après avoir composé la Flûte Enchantée, opéra populaire écrit en Allemand (bravade contre l’aristocratie de son temps, pour qui tout opéra se devait d’être écrit en italien), Mozart est mort dans la misère la plus totale… Enfin, sachez que les prix des places de concert ne sont pas aussi élevés que ce que l’on peut croire: ils débutent généralement à partir de 10€ salle Pleyel…

Quelques conseils, donc, pour vous aider dans votre découverte de la musique classique.
Si l’un des morceaux proposés vous plaît, allez écouter l’œuvre entière dans laquelle il s’inscrit, que ce soit sur DeezerGrooveshark, Spotify ou autre…  Et cherchez sur www.lamusiqueclassique.com si nous n’avons pas déjà abordé d’autres morceaux de ce compositeur, ou d’autres œuvres de la même période! Ainsi, si vous aimez Chopin, il y a de grandes chances que vous appréciiez Liszt ou Schumann, deux autres grands compositeurs de la période romantique…

Essayez également de vous renseigner sur le contexte de composition de l’œuvre, qui éclaire souvent celle-ci (Ex: le Requiem de Mozart, lequel savait que sa mort était proche, la Symphonie fantastique de Berlioz, qui était passionnément épris d’une femme qui ne daignait pas répondre à ses avances, l’Isle Joyeuse de Debussy, composée dans une période de plénitude amoureuse…)

La Scala de MilanEcouter de la musique devant son ordinateur est une chose, aller à un concert en est une autre… et cela est valable pour tout type de musique! Se rendre à  son premier concert de musique classique – et à tous les suivants – est une expérience formidable, mais pour mieux en profiter, nous vous conseillons, avant de vous y rendre, d’essayer d’écouter ce que vous allez entendre jouer; vous apprécierez incomparablement mieux le concert – il est parfois difficile d’apprécier certains morceaux de musique classique à la première écoute, sans doute en avez-vous déjà fait l’expérience…




Cependant vous n’en aurez pas toujours le temps, ni l’occasion – et si vous allez à un concert avec une autre personne, celle-ci n’aura pas forcément lu les conseils évoqués ci-dessus ;-) … Dans ce cas, et s’il s’agit d’une première fois, il existe quelques “valeurs sûres”… Si vous allez à l’opéra pour la première fois, par exemple, mieux vaut aller écouter un opéra de Mozart, facile d’accès et drôle, ou encore la Traviata de Verdi, que Pelleas et Melisande de Debussy (dont la musique n’est pas toujours accessible de prime abord!)

Leonard BernsteinQuelques remarques à propos des concerts de musique classique… N’arrivez pas au dernier moment, vous risqueriez de rater l’ambiance inimitable de pré-concert… une période où l’on entend tous les instruments répéter en même temps des petits passages de ce qui va être joué, mais chacun de leur côté, dans une espèce de « flou artistique »… si vous connaissez l’œuvre, vous parviendrez sans doute à reconnaître des bribes de celle-ci, qu’un instrument répète, pour être certain de ne pas se tromper quelques minutes plus tard… Puis vient le moment magique durant lequel  les instruments s’accordent au la, en se basant sur le soliste/le premier violon… Enfin rentre le chef d’orchestre, qui va lancer la soirée…

Un dernier point: quand applaudir? A l’opéra, on applaudit généralement après l’ouverture, à la fin des airs célèbres, et à la fin de chaque acte…  Lors d’une symphonie, d’un concerto, d’une sonate ou autre (toute œuvre composée de plusieurs mouvements), on n’applaudit jamais à la fin de chaque mouvement, mais seulement à la fin du dernier! Une règle simple: si vous n’êtes pas certain que le bon moment soit arrivé, n’applaudissez pas, attendez que d’autres le fassent… En bref, si je peux me permettre le jeu de mots, ne lancez jamais le mouvement!




  • Pingback: Tweets that mention Découvrir la musique classique | La musique classique -- Topsy.com()

  • http://www.tutti-magazine.ffr/ tutti

    Article intéressant. Je ne cautionne pas le jeu de mot par contre ;-) @tuttimagazine:twitter 

  • Anonyme

    Avoir la volonté d’ « ouvrir » la musique classique et d’accompagner sa découverte est une initiative qui ne peut qu’être saluée. Merci !

  • amaral

    je suis encore en train de découvrir le monde de la musique classique. est-ce que vous pourriez m’indiquer pour où commencer, comme quels compositeurs et musiques je devrais écouter d’abord? merci beaucoup.

  • Aker

    Petite précision : certes Mozart était souvent malade et chroniquement endetté (il menait un grand train de vie), mais il n’a pas fini sa vie dans la misère comme on peut l’apercevoir dans Amadeus (au passage assez romancé) : il reçoit l’enterrement usuel pour la bourgeoisie moyenne à son époque.
    Sinon bonne initiative pour le site.

  • bill

    merci pour toutes ces belles musiques classiques qui nous enchantent et nous font passer de bons moments.

  • Gaspar

    Merci pour ces découvertes. Dans la même orientation, j’ai assisté à des concerts-conférences à la Sorbonne où un professeur de musicologie donne des pistes d’écoute des concerts. J’ai assisté à un concerts du quatuor Mosqaïques et c’était vraiment incroyable. C’est les Concerts de Midi.

  • Auguste Larson Saintus

    C’est une excellente initiative…

  • mr Pichon

    Bonjour,

    Merci pour l’initiative.
    La musique classique est tellement abordable. Je suis pianiste classique de mon métier, et quand je jouais des œuvres que je travaillais à mon amie à l’époque elle me répondait qu’elle ne pouvait pas donner son avis car elle n’y connaissait rien. Je lui ai dit que le plus important pour un musicien était d’entendre des commentaires de la part de personne qui n’y « connaissait rien ». Un avis ou l’on parle de sentiments de ressentit même si on ne sait pas quels accords on été joué. Ces remarques et ses avis étaient bien souvent plus constructifs que ceux de musiciens professionnels qui se basent bien souvent sur une connaissance technique plus que sur un ressentit instinctif.
    Comme le vin, même si on ne connaît rien au grand cru, aux différents domaines, on peut avoir un esprit critique sur ce que l’on goutte, nous avons tous un palais, aussi nous avons tous deux oreilles. je ne veux plus entendre personne dire « je n’y connais rien » cela voudrait dire que le musique classique est destinée à une élite, ce qui n’est pas le cas.

    Encore merci.