Johannes Brahms – Concerto pour violon en Ré majeur – 3ème mouvement

Johannes BrahmsBrahms (1833-1897) écrivit son concerto pour violon en Ré Majeur pendant l’été 1878 avec et pour un des plus grands violonistes de l’histoire: Joseph Joachim. Et c’est un autre très grand virtuose qui l’interprète ci-dessous: Jascha Heifetz.

L’exécution parfaite de ce concerto dont nous vous présentons ici le dernier mouvement est si difficile pour le soliste que l’oeuvre fut surnommée en son temps Concerto contre le violon.

Apprécions le feu qui se dégage de l’archet.

Antonio Vivaldi – Concerto n° 4 en fa mineur – « L’Hiver »

VivaldiLe compositeur italien Antonio Vivaldi (1678-1741) fut l’un des virtuoses du violon les plus admirés de son temps.

Extrêmement prolifique, Vivaldi aurait composé, entre autres, environ 507 concerti… Il se targuait d’ailleurs de pouvoir composer un concerto plus vite que le copiste ne pouvait le transcrire.

Nous vous proposons aujourd’hui l’écoute du concerto communément surnommé « l’Hiver ». « Les Quatre Saisons » sont accompagnées de sonnets attribués à Vivaldi, décrivant le déroulement des saisons. Comme vous pouvez l’entendre, le concerto est composé de 3 parties, dont voici la correspondance avec le poème:

Allegro non molto

Trembler violemment dans la neige étincelante
Au souffle rude d’un vent terrible,
Courir, taper des pieds à tout moment,
Et, dans l’excessive froidure, claquer des dents;

Largo

Passer auprès du feu des jours calmes et contents,
Alors que la pluie, dehors, verse à torrents;

Allegro

Marcher sur la glace, à pas lents,
De peur de tomber, contourner,
Marcher bravement, tomber à terre,
Se relever sur la glace et courir vite
Avant que la glace se rompe et se disloque.
Sentir passer, à travers la porte ferrée,
Sirocco et Borée, et tous les Vents en guerre.
Ainsi est l’hiver, mais, tel qu’il est, il apporte ses joies.


Felix Mendelssohn – Concerto pour violon et orchestre en Mi mineur – 1° mouvement

Robert Schumann (1810-1856) voyait en lui « le Mozart du XIX° siècle ». Sans nul doute, Felix Mendelssohn (1809-1847) appartient au panthéon des grands génies musicaux. Enfant prodige, puis pianiste virtuose et compositeur adulé de son vivant, Mendelssohn a marqué la musique au point de rentrer dans l’imaginaire populaire mondial avec sa célèbre marche nuptiale, jouée à un grand nombre de mariages.

Il serait cependant dommage de ne connaître de Mendelssohn que cette marche nuptiale, tant le reste de son oeuvre, toujours empreinte de sobre élégance et d’une finesse exquise, est éblouissant. A l’image du 1° mouvement du concerto pour violon et orchestre, interprété ici par Julia Fischer. Si vous avez vu le film Les Visiteurs, vous reconnaîtrez sans peine la musique du générique final, qui emprunte en effet quelques mesures à ce concerto.

Lorsqu’on découvre Mendelssohn, on ne peut que regretter amèrement que, comme Mozart et d’autres immenses compositeurs, il ait disparu si jeune, à 38 ans. Mais parions que nous aurons l’occasion de découvrir d’autres de ses chefs-d’oeuvres dans les semaines qui viennent!

Piotr Tchaïkovski – Concerto pour violon – 1° mouvement

TchaikovskiAujourd’hui, le premier mouvement du concerto pour violon de Tchaïkovski, compositeur russe du XIX° siècle. Ce concerto romantique est réputé être très difficile à jouer, vous vous en rendrez peut-être compte à l’écoute…

Pour le contexte, c’est après son mariage malheureux avec Antonina Milukova que le compositeur a commencé a travailler ce concerto, ce qui en explique peut-être la teneur mélancolique…

Si vous avez été au cinéma voir  le film Le concert, vous reconnaîtrez sans difficulté ce morceau.