Ernesto Nazareth – Odeon

Célébrons la fin de l’été avec le parfum exotique d’un tango d’un genre bien particulier !

Faites connaissance avec Ernesto Nazareth, compositeur né à Rio sous l’Empire brésilien en 1863, dont l’oeuvre (peu jouée aujourd’hui, à notre désarroi) est surtout connue pour ses Maxixe ou « tangos brésiliens » – un genre bien obscur, tant on associe bien plus souvent le tango avec l’Argentine (cf.  l’oeuvre d’Astor Piazzolla, pour ne citer que lui) et l’Uruguay. Ce n’est pas faute d’une identité pourtant bien marquée, les Maxixe offrant une jolie synthèse des styles musicaux typiquement lusitaniens – communs au Portugal et au Brésil – comme le Lundu (danse portugaise) et le Choro (musique de rue caractéristique du Brésil).

Bien que d’influence classique, Ernesto Nazareth a souvent composé pour le cinéma, ayant été un temps pianiste pour films muets. L’un des cinémas qui l’employait s’appelait l’Odéon, qui a laissé son nom au morceau que nous vous présentons ci-dessous.

Et pour casser le cliché du « avec le classique, on s’ennuie et on ne danse pas » , nous vous laissons aussi une version chantée dont vous reconnaîtrez la ligne d’accompagnement derrière la voix et qui vous fera swinguer davantage !