Gabriel Fauré – Barcarolle N°1

Gabriel FauréGabriel Fauré, compositeur français de la période romantique, a composé un cycle de 13 barcarolles pour piano tout au long de sa vie – morceaux dont le nom trouve sa source chez les gondoles véniciennes. Nous vous avions déjà présentées des barcarolles d’autres compositeurs, dont la plus célèbre est sans doute la barcarolle des contes d’Hoffman, d’Offenbach.

Le morceau que nous vous proposons d’écouter ce soir, la première de ses barcarolles, est délicat et complexe : la mélodie est tantôt dans les graves, tantôt dans les aigus, et tantôt encore dans le registre du milieu (avec des harpèges dans les aigus, qu’on entend bien à partir de 1:25). On se laisse entraîner par ces différentes mélodies, comme sur les eaux de la Sérénissime…

Piotr Tchaïkovski – Les Saisons – Barcarolle de Juin

Les compositions de Tchaikovsky qui sont passées à la postérité sont surtout des œuvres symphoniques (cf. Le Lac des Cygnes, Casse Noisette, Symphonie N°5), et rares sont ses pièces pour piano seul qui sont encore jouées. Il est vrai que ces pièces étaient souvent composées pour répondre à une commande, le compositeur y mettait donc sûrement moins de sa personne dans ce type de morceau.

Les Saisons font exception à cette généralité : cette suite composée de 12 morceaux pour piano, chacun représentant un mois de l’année, est encore bien connue du grand public, certains morceaux  ont même été retranscrits pour orchestre ou violon.

L’extrait que nous vous présentons aujourd’hui s’intitule « Barcarolle » : cette forme musicale évoque le mouvement lent d’une barque (d’ailleurs, à l’origine, la barcarolle était le chant des gondoliers vénitiens).

Pour accompagner votre écoute, je vous laisser lire l’épigraphe qui accompagne la partition du morceau:

Let us go to the shore;

there the waves will kiss our feet.

With mysterious sadness

the stars will shine down on us.

(Aleksey Pleshcheyev, poète russe du 19e siècle)