WA Mozart – Concerto pour piano N°22 – 3° mouvement

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Wolfgang Amadeus Mozart

Par Numa des Borderies – Audituri Te Salutant!

Ce concerto n’est pas le plus connu de l’œuvre de Mozart, peut-être trop souvent oublié car « coincé » entre le 21ème et le 23ème, si célèbres pour leurs deuxièmes mouvements respectifs. Il figure pourtant dans la bande son du film Amadeus, où l’on voit Mozart le jouer devant l’empereur Joseph II.

Aux antipodes de la mélancolie d’un deuxième mouvement du concerto N°21 ou de la tristesse ténébreuse de celui du N°23, ce morceau s’ouvre sur un joyeux refrain en rondo et plein d’entrain, lancé par le piano et aussitôt suivi par l’orchestre en choeur. C’est le mouvement le plus connu du 22ème concerto pour piano, de par son air reconnaissable et facile à chanter qui revient à plusieurs reprises. Basée sur un rythme sautillant, la mélodie évoque une marche joyeuse qui donne envie de gambader.

Très vite, le premier couplet se fait plus aérien, la main droite du pianiste soutenue tout en légèreté par les violons. Le morceau s’envole ensuite dans diverses variations qui laissent libre cours à la virtuosité du soliste, avant d’être suspendu vers son milieu par un menuet au rythme plus lent. Comme dans de nombreuses autres compositions, Mozart a fait ici le pari d’une structure en « Pot-pourri », c’est à dire un medley de différents passages qui ne suivent pas une structure répétitive de type couplet-refrain-couplet, malgré le thème principal qui revient plusieurs fois à la charge.

Cette vidéo est aussi l’occasion de redécouvrir le pianiste David Fray, qui livre ici une interprétation caractérisée par son jeu particulièrement chantant et son style concentré.