Frédéric Chopin – Nocturne Op.9 N°3

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Chopin jeuneCe soir, retrouvons Chopin et sa virtuosité romantique. Nous avions déjà partagé les deux premiers Nocturnes de l’Op. 9, entièrement dédié à Madame Camille Pleyel, la femme du grand pianiste et fabricant de piano à qui Chopin devait beaucoup. Aujourd’hui, (ré)écoutons le 3° volet de cette sublime trilogie.

Durant toute la première partie, Chopin utilise les effets chromatiques avec une infinie nostalgie. Comme souvent avec le génie polonais, la main gauche joue une base harmonieuse d’arpèges alors que la main droite court librement sur le clavier, produisant ces mélodies qui portent sa signature.
Tout d’un coup, la tonalité change et l’agitato débute: plus d’accords tourmentés, plus de contrastes, plus de violence mélodique.
Puis on retourne à la douceur avec la dernière partie qui s’achève dans une descente de tierces quasi dissonantes, suivie d’un legatissimo exquis de finesse. Excellente soirée à toutes et tous!