Rencontre avec Mark Kosower et Oh Jee-Won

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Mark Kosower and Oh Jee-WonAu Cambodge où j’habite actuellement a eu lieu récemment un concert de Mark Kosower, violoncelliste international et de sa femme Oh Jee-Won, pianiste. J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe organisatrice de ce concert qui était donné en faveur d’un projet d’école près de la frontière thailandaise. La salle était petite (environ 200 places) mais comble car les concerts de ce niveau ne sont pas nombreux à Phnom Penh.

Le couple de concertistes a régalé l’audience avec des morceaux choisis parmi les oeuvres de David Popper, Tchaikovsky, Manuel de Falla, Dvorak, Haydn et d’autres… Le Cygne du Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns a été joué en bis, déclenchant un tonnerre d’applaudissements. Le son du violoncelle de M. Kosower était d’une pureté cristalline, un véritable enchantement.

A la fin du concert, j’ai eu la chance de pouvoir discuter avec les protagonistes de la soirée. J’ai notamment pu leur demander de recommander quelques morceaux aux lecteurs-auditeurs de ce blog. Ce sont des pièces que nous n’avions jamais présentées, donc cela tombe bien! Vous allez voir que le concerto pour violoncelle n’est pas des plus accessibles, il m’a fallu plusieurs écoutes pour apprécier… Mais finalement, vous verrez, c’est génial!

Concerto pour violoncelle et orchestre n°2 d’Alberto Ginastera (proposé par Mark Kosower)

Bagatelles de Beethoven (proposées par Oh Jee-Won):

  • http://1piano1blog.com Aurelie Chevalier

    Concerto pour violoncelle et orchestre, avec ondes martenots de Ginastera. On entre dans un univers étrange, dans lequel on peut voyager sans restriction. Quel plaisir de sortir des sentiers battus. Je ne connaissais pas du tout ce compositeur.
    Et une pensée toute particulière pour Beethoven et se Bagatelles que j’apprécie tout particulièrement.