Francis Poulenc – Les chemins de l’amour

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

En attendant le retour des hors-jeu à partir de la semaine prochaine, voici de quoi détendre votre vendredi soir et votre week-end : une chanson de Francis Poulenc, grand compositeur français de la période moderne, dont ce blog vous a parlé à plusieurs reprises déjà.

L’héritage chansonnier de Poulenc est considérable et touche à tous les registres : le compositeur excelle aussi bien dans les chansons religieuses que celles dans une veine plus populaire. Cette chanson, « Les chemins de l’amour », illustre quant à elle la seconde catégorie. Composée sur un texte d’Anouilh (pour la pièce Léocadia) la mélodie de ce morceau rappelle en effet l’atmosphère du cabaret, avec un art de la voix typiquement français. Le genre fit florès au début du XXe siècle à tel point qu’une telle chanson n’est associée à rien sinon à la Belle Epoque.

Poulenc dédia cette chanson à Yvonne Printemps, diva d’opérette, dont vous entendez la voix dans la vidéo ci-dessous.

Quand on voit que Poulenc s’acquitte merveilleusement bien de la tâche d’écrire de la musique sérieuse, spirituelle et solennelle (voir les Litanies à la Vierge Noire), cela crée un contraste avec ce qu’on peut entendre ci-dessous, qui se morfond bien avec l’ambiance populaire. Poulenc a décidément bien mérité son surnom, « le moine et le voyou » : vivant certes avec son éducation judéo-chrétienne mais faisant preuve d’une incroyable sensibilité !