Alexandre Scriabine – Prélude Op.11 n°8

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Morceau plus détente, ce soir, avec Scriabine que nous retrouvons le temps d’un prélude, qui figure parmi ses compositions de jeunesse (il n’avait pas vingt ans quand il commença à écrire cet opus).

Un grand admirateur de Chopin, Scriabine a repris le modèle de composition de celui-ci, en écrivant lui aussi des Préludes et des Etudes, suivant le schéma tonal traditionnel de l’alternance entre tons majeurs et leurs relatifs en mineur, en commençant par le Do majeur. Ce prélude n°8 est donc, suivant cette suite, en Fa # mineur, qui est une tonalité fort plaisante pour un compositeur romantique, passé maître dans la composition en mode mineur…

Le morceau en lui-même est calme, savamment modulé et dégage un climat de langueur, voire un certain sentiment de malaise, mais cela n’enlève rien à sa beauté, vous en conviendrez…