Frédéric Chopin – Sonate n°2 Op. 35 – Scherzo (2e mvt)

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Chopin

Nous avons avions déjà présenté les premier et troisième mouvements de cette sonate très célèbre de Chopin, surtout connue pour sa marche funèbre. Passons aujourd’hui au second mouvement, qui est un « scherzo », à savoir une pièce intercalée entre deux mouvements, à vocation de divertissement et qu’on associe communément au descendant du « menuet ». A écouter ce morceau, on entend bien que la structure se prête admirablement au divertissement musical : une entrée sur les chapeaux de roue, très technique, globalement montante, avec des modulations toutes les 20 mesures… Puis au milieu un calme reposant, élégante grâce à des répétitions thématiques comme c’est souvent le cas avec Chopin, mais d’une réelle beauté. Le retour du thème initial s’amorce vers la fin, et la coda de la fin rappelle admirablement l’interlude doux du milieu.

On remarquera que les différents mouvements se répondent assez mal les uns et les autres, ce qui fut effectivement reproché à Chopin lors de la parution de cet opus, notamment par Robert Schumann. N’empêche, c’est ce « patchwork » décousu que la postérité a effectivement consacré, comme quoi le refus de l’ordre, ça paye…

Vladimir Horowitz au piano.