Johann Sebastian Bach – Concerto pour violon en mi majeur (BWV 1042) – 1er mouvement

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

C’est le maître baroque que nous retrouvons ce soir, en compagnie d’un morceau qui vous est sans doute assez familier, puisqu’il est souvent associé à un cadre un peu « posh« , solennel, style château de Versailles… En tout cas c’est la première impression que j’en ai eue :P

Heureusement, le but de notre blog est non pas de nous attarder sur ce que la doxa a fait de ce morceau, mais plutôt sur les mille richesses que recèle le morceau en lui-même, afin d’être sensible à tout le génie de Bach! Ainsi, figurez que ce concerto est bâti de manière assez peu usuelle : le premier mouvement en lui-même est un Aria da capo, qui change plusieurs fois de tempo, avec de multiples reprises et répétitions… alors que nous vous avions surtout familiarisés avec des premiers mouvements écrits en forme sonate, lapidaires, énergiques… Le début est caractéristique de la ritournelle, une forme prisée à l’époque baroque, où tous les instruments commencent à jouer le thème en tutti. Et comme les modulations tonales étaient le dada des compositeurs baroques, ce thème est joué tour à tour en mode majeur puis en mode mineur… Apportant une grande richesse au morceau, qui saura vous surprendre par moments !

La vidéo ci-dessous offre un très bon rendu de ce premier mouvement. Bon, on vous l’accorde, la mise en scène est assez… étrange, quoique non dénuée d’une certaine beauté (ce lancinant pendule de Foucault qui va et vient au gré du mouvement de la musique…). Jetzt, place à la musique !

  • annick

    j’aime beaucoup ce décor, très esthétique et presque contemporain. il donne à la musique une dimension très épurée, c’est très beau !

  • horo5771

    Que du bonheur à cette écoute