Maurice Ravel – Ma mère l’Oye – Le jardin féérique

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Maurice RavelUn peu de rêve avant d’aller dormir, avec le jardin féérique de Maurice Ravel, qui conclut Ma Mère l’Oye, ensemble de contes de Parrault mis en musique par Ravel, dont nous vous avions déjà présenté l’un des contes : Laideronette, impératrice des pagodes.

A 3:17, on entend véritablement éclater les couleurs de ce jardin, si vous me passez la synesthésie… Il s’agit ici de la version orchestrale (la première version de Ravel ayant été composée pour piano à 4 mains, et même pour 4 jeunes mains, puisque la pièce a été créée par deux enfants de 6 et 10 ans).