Franz Liszt – Sonate pour piano en si mineur

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Si vous aimez le piano et la musique romantique, il est difficile de passer à côté de la magnifique Sonate pour piano de Liszt, composée en 1853. Cette oeuvre a été beaucoup étudiée et a fait l’objet de nombreuses critiques, notamment à cause de sa forme. Clara Schumann n’entendait dans cette sonate, dédiée à son mari, qu’un « bruit assourdissant »…

Bien que le morceau se joue d’une seule traite, on peut encore distinguer 4 ‘mouvements’ typiques des structures de sonate. Techniquement, l’oeuvre n’est pas évidente, mais il est injuste de penser, à l’instar des adversaires de ce qu’on appelait à l’époque « la musique de l’avenir », qu’elle n’est que pure virtuosité. La musique de Liszt est toujours belle et tumultueuse, et géniale: ce qui fait dire à son compatriote Bartók: « Pour l’évolution future de la musique, la portée des oeuvres de Liszt me parut beaucoup plus considérable que celle, par exemple, des créations de Wagner et de Strauss » (Autobiographie, 1921).

Nous vous proposons ici l’écoute d’une interprétation du pianiste canadien André Laplante.