George Gershwin – Concerto pour piano en Fa – Allegro Agitato (3e mvt)

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Le troisième mouvement du concerto de Gershwin a beau reprendre de nombreux éléments du premier et du second, il n’en demeure pas moins très intéressant. Et, avantage supplémentaire, il n’est pas très long, donc si vous êtes in a hurry ce troisième mouvement vous servira de condensé du concerto !

Ceux qui ont écouté attentivement le premier mouvement reconnaîtront de très nombreuses similitudes et retrouveront avec plaisir non seulement le thème principal mais aussi l’effet dissonant très jazzy qui fait la singularité de ce concerto composé à l’aune de l’épanouissement du blues et du jazz en Amérique. Ce qui n’empêche pas la profusion de phrases très lyriques entonnées à l’unisson par les cordes et les vents, soutenus par des percussions (grosse caisse, caisse claire, triangle, glockenspiel etc.) qui caractérisent l’orchestre modernisé. De très nombreuses références au ragtime sont également dissimulés dans ce morceau, – à 3:21, on croirait carrément entendre les prouesses pianistiques du « Maple Leaf » de Scott Joplin !

Quant à la conclusion du morceau, elle enchaîne après un tutti repris du premier mouvement mais part à l’instigation du pianiste qui a l’occasion de lancer l’escalade jusqu’à la cadence finale, grandiose comme toujours avec Gershwin…

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne soirée, égayée par ce cher George !