Franz Schubert – Schwanengesang – Aufenthalt

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

D’avance, pardonnez-moi si ce morceau vous met de mauvaise humeur… Mais on ne peut guère s’attendre à des choses très joyeuses avec Schubert – on le comprend néanmoins, le pauvre homme ayant connu un destin bien tragique ! Ce lied, intitulé « Aufenthalt » (« Séjour » en allemand), est le morceau qui suit la fameuse « Ständchen » (Sérénade) dans l’opus Schwanengesang (Le chant du cygne). Ces deux lieder, dont les paroles sont en fait deux poèmes du poète Ludwig Rellstab, partagent le même thème, celui de la complainte : quand le personnage de « Ständchen » exhorte son aimée à le rendre heureux, celui d’ « Aufenthalt » est plongé dans un dialogue mystique et confident avec la nature luxuriante au sein de laquelle il est venu se réfugier. Des situations romantiques et romanesques, qui ne vont pas sans rappeler les plus beaux vers de Lamartine; mais le plus beau reste cette musique à la fois dramatique et passionnée qui a cependant le mérite de ne pas s’épancher dans un pathos larmoyant.

Laissez-vous donc emporter par la voix de Dietrich Fischer-Dieskau, dont on ne vous vantera jamais assez la justesse dans le répertoire schubertien. Au passage, si vous désirez demeurer plus longtemps avec Fischer-Dieskau, vous pouvez réécouter le « Gute Nacht » du Voyage d’Hiver que nous avons publié en juin dernier (une belle bourde de ma part, parler d’Hiver en plein Été !).

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter « Schöne Aufenthalt » (bon séjour) au pays de Schubert !

(Paroles et leur traduction à la page 7 de ce document)