brahms

Johannes Brahms – 16 Valses op.39 – N°15

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Je n’arrive toujours pas à croire que l’on ait délaissé Brahms depuis juin dernier… Tout de même, un si grand nom dans l’histoire de la musique mérite qu’on y accorde plus d’attention ! Surtout que d’un point de vue musicologique, l’oeuvre brahmsienne est beaucoup plus intellectuelle qu’on peut le croire… Mais aujourd’hui, on est en hiver, c’est le week-end, tout le monde se remet à peine de son dîner de Réveillon qu’il faut à nouveau remettre ça dans deux jours, donc j’imagine qu’un long article sur le dernier mouvement de la 4e symphonie n’intéressera pas grand monde :P

C’est pourquoi nous vous offrons un très joli morceau, en guise de friandise à savourer au coin du feu, tout en vous balançant sur votre chaise à bascule… Cette valse est la pénultième des 16 composées pour piano à 4 mains, c’est aussi la plus célèbre, si bien qu’elle a littéralement connu une « vie » à part entière. Elle a fait l’objet de nombreuses transpositions, celle pour piano seul (2 mains, donc) étant très souvent jouée lors des rappels de concerts. Quel contraste, n’est-ce pas, de voir que l’oeuvre de Brahms oscille entre le très grandiose (voir l‘Allegro appassionato du 2nd concerto pour piano) et l’ultra-délicat comme avec cette valse?

Normalement, l’exécution de ce morceau ne dépasse pas 2 minutes, mais pour faire durer le plaisir, nous vous offrons la version pour orchestre de chambre, en espérant qu’elle vous plaise! Sinon, vous avez toujours la version de Kissin au piano qui est tout aussi agréable : http://www.youtube.com/watch?v=oy6uV-eMOEs