Piotr Ilitch Tchaïkovski – Sérénade pour cordes – 1er mouvement

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Tchaïkovski nous prouve avec cette sérénade que nul n’est besoin de tout un orchestre pour faire un chef d’oeuvre ! En effet, l’ instrumentarium de la pièce n’est composé que de cordes, ce qui ne l’empêche guère de passer en revue de nombreux registres et d’exprimer aussi bien des sentiments tristes et joyeuses, que des  émotions mélancoliques et gaies.

A 2’00, les cordes se réveillent et dans un effet de domino, les violons égayent les altos, qui se sont vite rejoindre par les violoncelles et finalement, les contrebasses se mettent au rythme et se joignent à la fête !