Le Japon et Beethoven: une histoire d’amour…

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Vendredi, comme d’habitude, c’est hors-jeu! Ici, rien de très amusant, mais plutôt du spectacle. Le spectacle d’une foule immense, 10000 personnes, reprenant en choeur les notes célébrissimes de l‘Ode an die Freude, c’est-à-dire l’Ode à la Joie.

Je vous invite à écouter s’il y a le moindre décalage dans les mots prononcés par les 10000 chanteuses et chanteurs de ce choeur japonais, afin de constater à quel point le rôle unificateur et synchronisateur du chef d’orchestre est primordial!

  • marie

    je n’ai jamais entendu l’ode aussi jolie qu’ici! c’est fabuleux, je suis subjuguée! il n’y a que les asiatiques pour réaliser de telles performances!

  • Marc

    J’ai repéré 2-3 imposteurs dans la salle… pas très asiatiques ! Vraiment une performance de fou ! Je me demande comment ça rendait dans la salle. Ça devait résonner un peu. mais le résultat en vidéo est saisissant en tout cas !