Frédéric Chopin – Valse n°3 Op. 32

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

En ce samedi soir, et cette journée de dimanche, quoi de mieux qu’une douce valse de Chopin pour se vider l’esprit ? Chopin, en bon romantique, laisse une liberté assez grande au pianiste, notamment lorsqu’il inscrit ses « morendo » ou encore ses « ma non troppo » (difficile de savoir ce qu’il voulait dire exactement par  » ralentir et diminuer », et « mais pas trop » !). C’est la raison pour laquelle on trouve tant d’interprétations différentes de cette valse, par exemple. En espérant que celle-ci vous plaira !