Chopin

Frédéric Chopin – Prélude N°24

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Un peu de fougue et de passion chopinienne pour ce soir ! Vous avez déjà eu vent des fameuses Préludes de Chopin, notamment la 4e, très aisée à jouer mais diablement complexe à rendre sur un plan sentimental. Tournons un peu les pages et écoutons cette fois-ci la 24e, la dernière publiée du vivant du compositeur, qui est d’un tout autre registre ! Beaucoup plus violent, ce prélude est au désespoir neurasthénique ce que le 4e est à la douce langueur mélancolique : autant dire que le tempo, « Allegro Appassionato », n’est pas démérité ! Portez votre attention sur la main gauche, qui scande un ensemble de notes qui font penser aux rugissements du tonnerre, tandis que la main droite geint autant qu’elle peut aux aigus, tout en permettant au pianiste de démontrer toute la difficulté technique du morceau.

A cette occasion vous pourrez découvrir un jeune Maurizio Pollini, déjà virtuose à son âge… Les plus affûtés d’entre vous distingueront certaines imprécisions – en clair, il fait des fausses notes ! – mais l’interprétation, romantique et passionnée au possible, excuse ces détails moindres!

  • Ben

    Le plus bel opus de la plus grande fresque de Chopin. Lire sur le sujet, les « Notes sur Chopin » d’André Gide.