ravel_02

Maurice Ravel – Pavane pour une Infante Défunte

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Voilà un classique de Ravel dont il serait difficile de passer à côté : la Pavane pour une Infante Défunte. Il s’agit d’un hommage rendu par le compositeur à une célèbre danse lente, la Pavane, pratiquée à la Cour d’Espagne depuis le XIVe siècle. Une danse qui l’a visiblement marqué : le morceau introduisant Les Contes de Ma Mère l’Oye s’intitule à cet égard « Pavane de la Belle au Bois Dormant ».

Pour sa mélodie belle et langoureuse, ce morceau s’écoute, se réécoute et se retient sans difficulté. Composé pour piano à l’origine (en 1899), le morceau fut orchestré une décennie plus tard, Ravel voulant faire ressortir toute la solennité, tout le côté cérémonieux sous-jacent à cette danse. Malgré tout, le compositeur se montra fort insatisfait de son œuvre, la jugeant trop immature et trop inspirée d’España de Chabrier (vous trouvez, vous ?).

C’est une version orchestrale que nous vous offrons ce soir, conduite par Seiji Ozawa.

Notez bien que « l’Infante Défunte » ne fait référence à aucune princesse ayant succombé à la Faucheuse – Ravel voulait simplement donner un titre comportant une allitération… Et poète avec ça !