Max Bruch – Concerto pour violon n°1 – Adagio

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Encore un compositeur méconnu et que, nous rédacteurs, avons bien tardé à vous présenter. Max Bruch, ce compositeur allemand du XIXe siècle a pourtant connu un franc succès à son époque. Son style, assez proche de celui de Brahms, aurait certainement influencé ce dernier ( les  “danses hongroises” de Brahms ressemblent étrangement aux “danses suédoises” de Bruch). Il a, au cours de ses 82 ans d’existence, côtoyé les plus grands (Mahler, Liszt, Wagner, Bruckner, etc.) sans avoir pour autant modifié son style rigoureux, « gardant sa fidélité esthétique et académique ». Ainsi, Bruch, comme Brahms, se détache des Liszt, Chopin et autre Wagner par ses compositions romantiques aux accents classiques, ce qui explique peut-être sa moindre notoriété. Il n’en reste pas moins que ce concerto pour violon a marqué la musique classique, tout comme sa Fantaisie écossaise et Kol Nidrei, que nous ne manquerons pas de vous présenter dans articles à venir…