Sergueï Prokofiev – Op.12 Scherzo en La mineur

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

ProkofievCe soir, repartons faire un tour dans l’imaginaire ultracréatif de Sergueï Prokofiev. En composant ce type de musique, que cherche, au juste, celui qui est peut-être le plus talentueux musicien de l’époque stalinienne?

Déjà, il est évident qu’il se différencie radicalement des musiques plus faciles d’accès, plus mélodieuses, comme celles que compose son extraordinaire compatriote et contemporain Sergueï Rachmaninov (décidément, il faisait bon s’appeler Sergueï à cette époque!). Celui-ci est un romantique tardif quoique génial, celui-là se veut avant-gardiste.

Ensuite, si la recherche d’une harmonie facile et douce à l’oreille est abandonnée, l’accent est mis sur l’expressivité rythmique. Ce scherzo résonne comme une folie, où le compositeur s’abandonne aux rythmes de ses envies. Chez à peu près n’importe qui, un mépris pareil des règles basiques de l’harmonie classique serait insupportable. Prokofiev, par son talent gigantesque, parvient à rendre cette composition admirable…

Découvrez donc un morceau original, interprété par Adam György, pianiste Hongrois que les aficionados de football ont peut-être déjà vu à la cérémonie d’ouverture de l’Euro UEFA 2012!