Ludwig Van Beethoven – Sonate pour piano N°14 « au Clair de Lune »

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

BeethovenAujourd’hui, attardons-nous quelque peu sur une oeuvre très connue de Beethoven, classique par la date à laquelle elle fut composée (1801) et pourtant presque romantique par l’émotion et l’intimité qui s’en dégagent. Si l’on ne la connaissait pas, on pourrait croire sans difficulté qu’elle est l’oeuvre de Chopin quelques décennies plus tard!

Ce morceau si profond est dédicacé à la comtesse Giulietta Guicciardi, élève de Beethoven dont il semble que le maître flamand ait été amoureux. Ludwig a 31 ans lorsqu’il compose cette sonate, Giulietta en a 17. Mais le caractère difficile de Beethoven, sa situation d’artiste et son infirmité annoncée ont sans doute été à l’origine du refus de cette union par le père de Giulietta.

Beethoven veut évoquer, par ce premier mouvement, une marche funèbre, et non pas une « barque au clair de lune » comme le proposera un poète allemand quelques années après la mort de l’artiste. Mais alors pourquoi la dédicace-t-il à Giulietta? Sait-il déjà que leur amour est impossible?

Il est intéressant de savoir que Beethoven était peu satisfait de cette sonate et enrageait qu’on la lui rappelle sans cesse…