Jean Sibelius – Suite Karelia, « Alla Marcia »

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Jean SibeliusPar Henri Y.Q. – Audituri Te Salutant!

Même s’il est communément admis comme le plus renommé des compositeurs finlandais, Jean Sibelius n’a pas connu une carrière facile. Son œuvre, prolifique il est vrai, a été à ses débuts fort mal acceptée par le grand public. Un critique, René Leibowitz, a même osé affubler Sibelius du « plus mauvais compositeur du monde », c’est vous dire !

Fort heureusement, de grands noms ont œuvré à réparer cette injustice qui lui a été faite. Pour ne citer que lui, on doit à H. v. Karajan d’avoir introduit sa musique en Europe occidentale, et certains aujourd’hui le citent parmi leurs compositeurs de prédilection : c’est le cas de Sir Colin Davis ou de Paavo Järvi, actuel directeur musical de l’Orchestre de Paris.

Comme un précédent article l’a déjà mentionné, Sibelius n’a jamais caché ses sympathies nationalistes contre l’impérialisme russe au XIXe siècle. Tout comme Finlandia, cette verve patriotique ressurgit avec la suite Karelia, qui est à l’honneur dans cet article. Petit topo géographique : la Carélie est une région située au nord de la Finlande (une contrée fort, fort lointaine…) adjacente à la Russie actuelle. Une partie de cette région est d’ailleurs toujours sous autorité russe aujourd’hui. Sibelius, qui ne cache pas son affection pour la musique traditionnelle carélienne, lui consacra donc cette suite, qui est de facto une plaisante musique de scène.

Je vous laisse avec ce délicieux petit morceau, qui s’écoute sans faim !

Si la musique de Sibelius vous intéresse, vous pouvez dès à présent foncer sur sa 7e symphonie (composée d’un seul mouvement… sacrilège !) qui vous marquera sans aucun doute avec son magnifique solo de trombone.

  • Thibault Auzou

    J’aime beaucoup !!

  • Marc Leblanc

    Ma préférée de Sibelius ! Excellent choix !