Beethoven: un « clair de lune » très spécial

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Nous vous avions déjà présenté Pierre-Yves Plat qui avait « jazzifié » Chopin admirablement! Voilà qu’il récidive avec un morceau, une nouvelle fois, on ne peut plus mélancolique. Soudain, on sent ses épaules bouger, là où l’instant d’avant, on avait envie de pleurer!