WA Mozart – Messe du couronnement – Kyrie Eleison

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

MozartLa messe du couronnement, l’une des plus célèbres de Mozart, est une missa brevis (par opposition à missa solemnis), car comme son nom l’indique, elle est relativement courte (de l’ordre de 25 à 30 minutes). Cette messe est écrite pour orchestre, choeur et quatre solistes (deux femmes, soprano mezzo soprano, et deux hommes, ténor et basse).

Mozart l’a composée à 23 ans, alors que tout n’allait pas pour le mieux dans sa vie: sa mère venait de mourir, Aloysia Weber (soeur de sa future femme Constance) venait de mettre un terme à leur relation, et il se retrouvait forcé de retourner à Salzbourg demander du travail au comte de Colloredo qu’il ne portait pas dans son coeur…

Le Kyrie que nous vous proposons d’écouter aujourd’hui en est le premier morceau. J’aime beaucoup le passage entre 1:35 et 2:05: Mozart nous fait passer d’un registre triste au gai, puis au triste en quelques secondes (ente 1:45 et 1:40), puis enchaîne avec une de ces modulations dont il a le secret, (entre 1:50 et 1:55, avec la montée de violons en arrière plan)… On ne peut être que frappé de la beauté de l’air du Kyrie, qui sera repris dans le dernier morceau de la messe, l’Agnus Dei, que nous aurons sûrement le plaisir de vous présenter un jour…

Herbert von Karajan, grand spécialiste de Mozart, est ici à la direction, et vous reconnaîtrez également la soprano américaine Kathleen Battle. Enfin, vous remarquerez que le cadre n’est pas désagréable, puisque cette messe du couronnement est interprétée à Saint Pierre de Rome…