Claude Debussy – Estampes – Pagodes

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

PagodeNous avions déjà abordé le triptyque « Estampes », avec Jardin sous la Pluie, oeuvre par laquelle Debussy se jette à corps perdu dans l’exploration musicale, souvent assez figurative. Il cherche à intégrer à son style hérité du classicisme européen, des éléments nouveaux.

Debussy a été très impressionné par les orchestres javanais qu’il avait écoutés lors des expositions universelles de 1889 et 1900. Il décide alors de s’inspirer de ces mélodies pentatoniques, de ces airs méditatifs, dans la première de ses trois estampes, qui deviendra Pagodes, que nous vous proposons ici.

Comme toujours, avec son style cristallin, très peu chargé émotionnellement, Debussy réalise la rupture avec les romantiques.