WA Mozart – Introïtus – Requiem æternam

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Aujourd’hui, retour au requiem de Mozart, ce monument de la musique classique, avec le premier mouvement de l’oeuvre : l’Introïtus.

Au début, les cordes accompagnent les bois dans une succession de notes au rythme d’une simplicité biblique. Les violons sonnent tantôt grave, tantôt aigu,  chaque note étant parfaitement choisie. Juste avant qu’entrent les voix, trois coups de tambour s’ajoutent au son de lamentation, de supplication des bassons. Puis, les voix, plus tragiques encore, soulignent une fois de plus le caractère solennel et régulier du morceau :  » Requiem aeternam dona eis, Domine », en français : « Seigneur, donnez-leur le repos éternel ». (Retrouvez les paroles dans les deux langues en-dessous de la vidéo). Les basses sont rejoints par les tenors puis, altos et sopranos les rattrapent et s’ajoutent à la triste supplique.

Terminons sur une remarque belle et touchante de Sacha Guitry, grand admirateur de Mozart :  » Ô privilège du génie! Lorsqu’on vient d’entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui. »

Paroles en latin :

Requiem aeternam dona eis, Domine
Et lux perpetuat luceat eis.
Te decet hymnus Deus in Sion,
Et tibi reddetur votum in Jerusalem.
Exaudi orationem meam,
Ad te omnis caro veniet.
Requiem aeternam dona eis,
Domine, et lux perpetua luccat eis.
Kyrie eleison.
Christe eleison.
Kyrie eleison
Paroles en français :
Seigneur, donnez-leur le repos éternel,
Et faites luire pour eux la lumière sans déclin.
Dieu, c’est en Sion qu’on chante dignement vos louanges
A Jérusalem on vient vous offrir des sacrifices.
Écoutez ma prière,
Vous, vers qui iront tous les mortels.
Seigneur, donnez-leur le repos éternel,
et fautes luire pour eux la lumière sans déclin.
Seigneur, ayez pitié.
Christ, ayez pitié.
Seigneur, ayez pitié