Joseph Haydn – Te deum

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

La carrière musicale de Joseph Haydn couvre toute la période allant de la fin du baroqueJoseph Haydn aux débuts du romantisme. Il est à la fois le pont et le moteur qui a permis à cette évolution de s’accomplir. Il a excellé dans plusieurs genres musicaux, mais la postérité se souvient surtout de lui comme le « père de la symphonie » ou le « père du quatuor à cordes ».

Ce magnifique choral a été composé par Haydn sous la commande del’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche en personne. Haydn était en effet un habitué de la cour impériale à Vienne, au point qu’il a fait chanter la partie soprane de la Messe de la Création à l’impératrice elle-même!

Le Te Deum que nous vous présentons aujourd’hui, a tous les aspects d’un chant d’action de grâce à Dieu. Dans la première des trois parties qui composent le morceau, les voix, fluettes, se mêlent gracieusement aux chants des violons (tonalité Do majeur). Seule la partie centrale est plus mélancolique: la tonalité change (en Do mineur), et une supplication s’élève (Te ergoquaesumus). La troisième partie reprend le ton enjoué et vivant de la première partie : les voix chantent leur espoir en Dieu avec les paroles Inte Domine speravi.