Gioachino Rossini – Petite messe solennelle – Kyrie Eleison

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

RossiniLe Kyrie Eleison est le premier mouvement de la Petite messe solennelle du compositeur italien Gioachino Rossini. Il l’a composée à la fin de sa vie, et la dédicace qu’il a laissée témoigne de l’humour dont fait preuve le compositeur, plus célèbre pour ses opéras comiques que pour ses oeuvres sacrées… « Bon Dieu, la voilà terminée cette pauvre petite messe. Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire ou de la sacrée musique ? J’étais né pour l’opera buffa, tu le sais bien ! Peu de science, un peu de cœur, tout est là. Sois donc béni et accorde moi le Paradis. »

Ce Kyrie est composé en trois parties faciles à distinguer, autour de deux thèmes arrangés en ABA, correspondant naturellement aux Kyrie Eleison, Christe Eleison, Kyrie Eleison de la liturgie chrétienne (Seigneur prends pitié, Christ prends pitié, Seigneur prends pitié)

La version que je vous propose ici est une adaptation orchestrale de la version originale, qui prévoyait, pour accompagner les quatre solistes et le choeur, deux pianos et un harmonium.