Ludwig van Beethoven – Concerto N°5 « Empereur » – 2° Mouvement Adagio

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

BeethovenAttention! Ce morceau est de ceux qui pourraient vous faire pleurer… Que ce soit son début majestueux aux accents lancinants, ou le chant du piano qui prend le relais de l’orchestre, avec une mélodie magnifique… ou ses multiples résolutions à la relative mineure lorsqu’on s’attend à la tonique… (si vous ne parlez pas ce langage, écoutez à 1:03 ou à 7:24, vous comprendrez tout de suite…). La fin du mouvement prépare le début virulent du suivant, très célèbre, et que nous vous présenterons sans doute un autre jour…

Le concerto N°5 dit « Empereur » – bien que ce nom ne soit sans doute pas de la main du compositeur – est le dernier concerto pour piano écrit par Beethoven. Celui-ci devenait alors tout à fait sourd, et n’a d’ailleurs pas pu créer ce concerto (comme c’était le cas pour les précédents), tâche qu’il laissa donc à son élève Czerny (qui deviendrait célèbre plus tard pour ses exercices techniques…)

L’adagio du concerto Empereur est ici joué par Friedrich Gulda, accompagné par l’orchestre philarmonique de Vienne dirigé par Horst Stein.

  • Agutierrezmasero

    Doblemente bonito,con tantas flores.Es un concierto para escucharlo  y » saborearlo ».Me ha gustado mucho