Piotr Ilitch Tchaïkovski – Casse-Noisette – Danse des mirlitons

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

C’est Tchaïkovski qui donne ses lettres de noblesse à la musique de ballet, ajoutant une dimension symphonique  à un genre auparavant considéré comme mineur. Nous vous avons déjà présenté deux scènes de Casse-Noisette au cours des derniers mois.

Ce ballet est devenu, depuis sa création en décembre 1892, un véritable symbole musical.  A l’époque, Tchaïkovski était loin de se douter du succès qu’aurait sa pièce : « Je ne croyais pas moi-même au succès de ce ballet », dit-il à la fin de la première représentation.

Ce ballet-féerie raconte l’histoire de Clara, qui reçoit le soir de Noël un casse-noisette. Pendant la nuit, une merveilleuse féerie commence : dans le salon, les jouets s’animent et le casse-noisette se transforme en prince… Ensemble, Clara et le Prince arrivent au palais enchanté de Confiturembour, le Royaume des Délices! Se succèdent alors une multitude de danses, toutes aussi festives les unes que les autres.

La danse des mirlitons que nous vous proposons aujourd’hui est jouée ici au théâtre Bolchoï, le grand théâtre de Moscou. Ce que je trouve intéressant dans cette interprétation, c’est le rythme lent adopté par le chef d’orchestre, qui surprendra peut-être certains d’entre vous…