Antonin Dvorak – Humoresque N°7

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Antonin Dvorak, célèbre compositeur tchèqueVous comprendrez tout de suite, en l’écoutant, pourquoi ce morceau porte le nom d’humoresque… Ce terme a été inventé par Robert Schumann, et Dvorak l’a repris pour un cycle de huit pièces pour piano, composées vers la fin de sa vie, et qui se trouvera être son dernier cycle de compositions pour piano.

Comme souvent, Dvorak s’est inspiré de mélodies entendues dans le « Nouveau Monde » (il a été directeur du Conservatoire de New York de 1892 à 1895), qu’il avait l’habitude de noter dans de petits carnets. Rentré en Bohème pendant l’été 1894, il compose alors ses humoresques pour piano. L’humoresque N°7 est la plus célèbre des huit, et de nombreux arrangements en ont été faits – mais jamais par son compositeur…

Nous vous proposons donc d’écouter la version originale pour piano, puis un arrangement pour violon, violoncelle et orchestre, avec les célèbres Itzhak Perlman et Yo Yo Ma dans les deux premiers rôles…