Francis Poulenc – Sonate pour Violon et Piano

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Francis PoulencPar Marc Leblanc, Audituri Te Salutant!

La Sonate pour violon et piano de Francis Poulenc est une œuvre de musique de chambre composée en 1942-1943 à la mémoire de Federico Garcia Lorca, poète et dramaturge espagnol. Ni le public ni l’auteur ne semblaient prêts à accueillir un tel morceau, qui est aujourd’hui une référence au vu des nombreux enregistrements de l’œuvre.

La pièce a été écrite sous l’impulsion de Ginette Neveu (qu’on ne présente plus !), bien que l’écriture de morceaux pour le violon lui ait toujours paru ingrate. Lui-même, peu satisfait du résultat, dira  » Le monstre est au point, je vais commencer la réalisation » ; c’est seulement à la quatrième version que l’oeuvre est créée, et elle sera retravaillée par la suite cédant à la pression des critiques assassines. Un verdict très sévère pour un résultat pourtant très convaincant.

Je vous propose de découvrir le premier des trois mouvements, Allegro Con Fuoco.

L’oeuvre se veut tragique puisqu’elle célèbre la mort du poète Lorca assassiné par une balle fasciste. Elle débute par une entrée en matière dramatique au violon mais accompagné par un piano percussif, puisque Poulenc affectionne peu le son du violon nu. Celui-ci est d’ailleurs alternativement utilisé à l’archet et au pincé, ce qui illustre dès le premier mouvement la citation de Lorca reprise dans le deuxième mouvement “La Guitare fait pleurer les songes ».

Le saviez-vous ? Le père de Poulenc était un pharmacien dont l’affaire devint plus tard… Rhône-Poulenc.