Gustav Mahler – Symphonie N°5 – IV Adagietto

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Gustav MahlerPar Mady Mesplé – Audituri Te Salutant!

Le morceau du jour nous est présenté par la grande cantatrice Mady Mesplé, que nous avons rencontrée à l’occasion de la sortie de son livre La Voix du corps. Allez lire le compte-rendu de notre entretien avec Mady Mesplé !

Parmi les musiques que j’adore, il y a la 5ème Symphonie de Malher – notamment l’Adagietto : je pleure toutes les larmes de mon corps lorsque je l’écoute… Qu’est ce qui fait que cela m’arrive ? Je ne sais pas… Wagner me fait ça aussi. Une fois, j’étais à Bayreuth avec une amie toulousaine. Comme on savait qu’on allait au Crépusule des dieux, et qu’on pleurait à chaque fois qu’on l’entendait, on s’était dit : « Aujourd’hui on ne va pas être bête, on ne va pas pleurer, car ce n’est pas la première fois qu’on l’entend ! » Mais on a démarré toutes les deux en même temps ! Avec un seul mouchoir pour deux… L’Adagietto de Mahler, c’est comme si tout d’un coup, au moment où je m’y attends le moins, il y avait une révolution qui se faisait dans tout mon corps ! Je ne sais pas pourquoi, je suis bien, et je suis mal à la fois, tellement je suis heureuse !

L’interprétation que nous vous proposons est celle du chef d’orchestre Rafael Kubelik, grand spécialiste de Mahler – il en a enregistré toutes les symphonies!

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=100001263608635 Zacchée Monsegurtrentetrois-ov

    très beau moment musical en effet