Serguei Rachmaninov – Vocalise

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Nous retrouvons aujourd’hui Natalie Dessay, dans cette vocalise d’une beauté hypnotisante, que Rachmaninov a écrite  dans une période de grande anxiété; il était en effet tourmenté par la pensée de la mort, qui venait notamment de frapper son ami et rival Scriabine, ainsi que son ancien professeur. D’après Marietta Shaginyan, jeune femme avec laquelle il entretenait une correspondance à cette époque, la mort l’épouvantait: »On ne peut pas vivre si c’est pour mourir; comment pouvez-vous supporter l’idée que vous êtes mortels? » lui écrivait-il.

Long cri mystérieux, implorant, on ressent toute la souffrance du compositeur à travers cette vocalise…

De nombreuses transcriptions de ce morceau ont été faites; s’il vous a plu, vous ne devriez pas rester insensibles à cette interprétation de Itzhak Perlman:

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=599686267 Goffredo O’Zoo

    Je kiffe cette zik

  • albireo

    Tru00e8s bon choix une fois encore:)

  • Damelise Art

    excellent!!!!!!!!!