Sergueï Rachmaninov – Concerto pour piano N°2 – I Moderato

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Par Joe Dufresne – Audituri Te Salutant!

Ecrit entre l’automne 1900 et avril 1901, ce deuxième concerto marque la sortie de Rachmaninov de sa dépression, longue de plusieurs années. C’est la déception du compositeur face aux virulentes critiques de sa première symphonie en ré mineur (première représentation en 1897) qui en fut la source. Aidé par le psychologue Nikolai Dahl à surmonter l’angoisse de la page blanche, ce concerto lui est dédié.

Sergei Rachmaninov, l’un des derniers grands compositeurs romantiques, a marqué ce concerto de fatalisme et de pessimisme, toile de fond ténébreuse qu’il remplit de mélancolie passionnée.  Cette mélancolie  est empreinte d’ une couleur incontestablement russe, et toutes deux s’associent dans un solo notoirement difficile – neuvièmes à jouer d’une seule main – qui ressort du grondement orchestral.

Le groupe de rock Muse a beaucoup puisé dans mouvement, notamment dans les chansons Butterflies and Hurricanes, Ruled by Secrecy, Megalomania, Space Dementia…

Voici donc le premier mouvement du deuxième concerto pour piano de Rachmaninov, interprété par un autre russe, Boris Berezovsky, accompagné de l’Ural Philarmonic Orchestra dirigé par Dmitry Liss.

Si cela vous a plu, allez écouter le deuxième mouvement du concerto pour piano N°2 de Rachmaninov que nous avions déjà évoqué!