John Cage – 4′33″

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Cage 4'33 Tacet4’33 » est sans doute l’oeuvre la plus célèbre du compositeur américain John Cage (1912-1992). Cette oeuvre très controversée est constituée de trois mouvements, dont chacun se résume sur le papier au simple mot TACET (« il se tait », en latin). De fait, les instruments ne jouent… rien! Si l’on peut se permettre cette comparaison, 4’33 » de Cage est un peu à la musique ce que le Carré blanc sur fond blanc de Malevitch est à la peinture…

La première a été donnée au piano par David Tudor en 1952. Celui ci a fermé le couvercle du piano pour marquer le début du premier mouvement, l’a ouvert pour en marquer la fin (et non l’inverse, comme on peut le lire parfois!), et a répété ce procédé pour les deux mouvements suivants. 4’33 » peut toutefois être interprétée par n’importe quel instrument ou ensemble d’instruments, et durer n’importe quelle durée, comme l’a indiqué John Cage.

Quel est le sens de cette oeuvre? Bien que son compositeur la décrive comme 4 minutes et 33 secondes de silence, elle est en fait constituée par les sons produits par l’environnement dans lequel elle est jouée… Le compositeur veut ainsi mettre en avant le fait qu’il est impossible de trouver un silence parfait…

Comment l’idée de 4’33 » est-elle venue à Cage? En 1951, il visita dans l’université de Harvard une chambre anéchoïque (sans écho, qui absorbe les sons).  Il s’attendait à trouver un silence parfait, mais quelle ne fut pas sa surprise d’entendre deux sons: un aigu, et un grave! S’enquérant auprès de l’ingénieur du son, il obtint cette réponse: le son aigu était celui de son propre système nerveux, et le grave le bruit de la circulation de son sang…

Il conclura ainsi: « Until I die there will be sounds. And they will continue following my death. One need not fear about the future of music. »

Pourquoi une durée de 4’33 » ? Trois hypothèses:

  1. Au moment de la composition de ce morceau, John Cage était en France, où sur les claviers de machines à écrire, le 4 correspond à ‘, et le 3 à  » …
  2. 4 minutes et 33 secondes font 273 secondes; la température de -273°C correspond au zéro absolu, où tout mouvement est impossible
  3. Cette durée a été choisie au hasard

Enfin, fait amusant: en 2004, la BBC, afin de pouvoir retransmettre en direct une performance de ce morceau, a du éteindre momentanément son système de sécurité, qui veut que s’il n’y a pas de bruit sur ses ondes pendant une certaine durée, de la musique est automatiquement diffusée…

  • http://eliasduparc.blogspot.com/ Elias Solal

    A voir, dans le mu00eame genre : la ru00e9trospective « Vides » u00e0 Beaubourg, il y a quelques mois. nRien, sur 400 mu00e8tres carru00e9s. Que dalle.

  • Marcouyou

    question: les musiciens ont-ils besoin de travailler le morceau avant la représentation ?

  • Nicolas B.

    C’est amusant.

    Mais, dans ton hypothèse 1., les signes débloquent, du coup ton explication tombe à l’eau.