Serguei Rachmaninov – Concerto pour piano N°2 – II Adagio sostenuto

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Sergei RachmaninovEn plus d’un grand compositeur romantique (un peu après l’heure, la période romantique se terminant fin XIX° – début XX°), l’Histoire se souvient également du compositeur russe Serguei Rachmaninov (1873-1943) comme d’un pianiste d’exception – exilé en 1917 à cause de la Révolution d’octobre, il se lancera dans une carrière de concertiste qui l’empêchera de composer pendant un moment. On a gardé de cette époque de nombreux enregistrements qui témoignent de la beauté de son jeu et de sa virtuosité. Rachmaninov était doté de mains prodigieusement grandes, ce qui lui permettait de jouer des accords très compliqués.

Nous écouterons ici une interprétation du deuxième mouvement de son deuxième concerto pour piano par le  pianiste russe Boris Berezovsky, accompagné de l’Ural Philarmonic Orchestra dirigé par Dmitry Liss. La fin du mouvement, à partir de 8:57 ici, en est l’un des moments les plus poignants –  mouvement qui est, à mon avis, l’un des plus beaux adagios de l’histoire des concertos pour piano :-)

De nombreux morceaux de musique plus récente et populaire ont emprunté différents thèmes de ce mouvement: on reconnaîtra ainsi facilement All by myself (dont une interprétation célèbre est celle de Céline Dion; flagrant dans le concerto N°2  à partir de 2:00 ici, par exemple), ou encore Life on Mars de David Bowie (le thème lancinant de 1:18, sur lequel commence la chanson de David Bowie, qui est d’ailleurs dans la même tonalité) ….